PIERRE D'EAU VIVE AQUITAINE
pour une eau pure & vivante
search_left
 

L'eau, source de vie !


    Dans nos pays, l’eau est banalisée, il suffit d’ouvrir un robinet pour en obtenir à volonté, dans d’autres pays elle est un bien rare. On l’appelle aujourd’hui « l’or bleu ».

L’eau est présente partout : 
    - 72 % de la surface de la Terre est recouverte d’eau - 97 % d’eau salée et 3 % d’eau douce dont 96 % constituent les glaces des pôles. 

    - 70 % en moyenne de notre corps est constitué d’eau soit pour une personne de 70 kg, l’eau représente 49 kg

Sans compter le taux d’humidité environnant, les nuages etc…

Nous baignons en permanence, intérieurement et extérieurement dan l'eau.
Mais elle est devenue un bien rare pour les être vivants car il existe peu d’eau douce directement utilisable, souvent trop polluée, surexploitée et mal répartie sur notre planète.

L’eau est la vie : 
    « L’eau n’est pas nécessaire à la vie, l’eau est la vie » Saint-Exupéry. 
    L’eau est à l’origine de la vie et permet le maintien de la vie. Sur terre, la vie peut se développer sans oxygène, sans lumière (dans les grands fonds des océans), mais pas sans eau. 
    L’être humain est capable de rester en vie 1 mois sans manger, mais seulement 3 jours sans boire. 
    Il existe un autre élément tout aussi important, sans lequel la vie n’existerait pas, ceux sont les énergies cosmiques (voir notre rubrique « notre procédé »). Certains chercheurs disent que la vie est née de la rencontre entre les énergies cosmiques, une goutte d’eau et un grain de silice.

L’eau est un élément magique : 
    Même si nous l’avons banalisée,  H2O est un élément complexe dont nous n’avons pas encore découvert toutes les propriétés : 
    - c’est le solvant universel grâce à sa bipolarité H+ - OH-. 
    - La glace flotte sur l'eau (c’est le seul élément dont la densité à l’état solide est plus faible que celle à l’état liquide) 
    - A l’état naturel, elle est présente sous différents états : solide (glace, neige, grêle, brouillards givrants, etc…), gazeux (vapeur d’eau), liquide, ainsi que des états intermédiaires et à chaque fois l’agencement des molécules d’eau et l’architecture des cristaux d’eau sont différents même à l’état liquide. 
    - La physique quantique permet de découvrir de nombreuses propriétés de l’eau et surtout celles de la mémoire de l’eau (l’homéopathie en est une application grâce aux recherches du Docteur Jacques BENVENISTE dans les années 80). Les travaux ont étaient repris par d’autres chercheurs comme le Docteur Luc MONTAGNIER en 2007 
    C’est le Docteur japonais Masaru EMOTO, diplômé de médecine alternative et auteur de plusieurs ouvrages sur l’eau, qui a mis en évidence qu'en "informant" de l'eau, il obtenait différents types de cristaux. Par exemple, en écrivant sur un bocal "AMOUR", il obtient des cristaux harmonieux tandis que ceux obtenus avec "HAINE" sont plus déstructurés et expriment ce que contient le mot". 

    On est en train de découvrir que l’eau est un vecteur d’information. Au niveau symbolique, elle est le lien entre le concret et le subtil, la matière et l’éther

Quel est le rôle de l’eau dans notre organisme ? 
    Les médecins et nutritionnistes nous conseillent sur le contenu de notre assiette et notre hygiène de vie. Nos habitudes alimentaires se tournent de plus en plus vers les produits bio, enfin ! Mais à quoi sert de manger sain et équilibré, si nous consommons de l’eau de mauvaise qualité et en faible quantité, alors qu’elle est le constituant majeur de notre organisme et que son rôle est vital surtout dans l’élimination de nos déchets. 

    En plus d’être le constituant essentiel des cellules, l’eau remplit plusieurs fonctions : 
    - elle participe aux nombreuses réactions chimiques dans le corps humain, 
    - elle assure le transit d’un certain nombre de substances dissoutes indispensables aux cellules, 
    - elle permet l’élimination des déchets métaboliques et des toxines, 
    - elle aide au maintien d’une température constante à l’intérieur du corps. 
    - Elle facilite la circulation et la digestion des aliments… 

    Nous sommes tous déshydratés, même dans nos pays où nous ne manquons pas d’eau de boisson (l’eau du réseau, les eaux en bouteille). 
    - La première raison : nous buvons tout et souvent déséquilibré (thé, tisane, café, bière, vin, alcool, soda, etc.) mais peu d’eau pure, or seule l’eau sans adjonction est capable d’assurer toutes les fonctions que nous avons vu dans le métabolisme cellulaire. Quand l’eau est associée avec d’autres éléments, elle ne peut pas remplir son rôle d’élimination. 
    - La seconde raison : la qualité de nos eaux n’est pas compatible avec notre métabolisme. 
    - La troisième raison : nous ne savons pas quand, comment et en quelle quantité consommer l’eau. 
    Un scientifique, le Docteur Ferydoon BATMANGHELIDJ a découvert que le manque d'eau dans le corps, ou déshydratation chronique, était la cause de bon nombre de maladies dégénératives ou de civilisation comme l'asthme, les allergies, l'hypertension, la surcharge pondérale, voire même de certains troubles psychiques et émotionnels comme la dépression. Son livre « Votre corps réclame de l'eau - Effets méconnus de la déshydratation » (parution juin 2012 – édition jouvence) est issu des ses recherches sur les vertus thérapeutiques de l'eau. Il nous explique l'effet dévastateur de la déshydratation sur le corps et nous indique comment utiliser l'eau pour y pallier. Savoir comment, combien et quand boire de l'eau permet d'éviter certains traitements médicamenteux lourds et coûteux.

L’eau biocompatible :
    Pour que l’eau que nous consommons devienne bio-assimilable et bio-compatible, il faut : 
    - Qu’elle soit "saine sur le plan bactériologique" donc sans bactéries pathogène. En France et dans de nombreux pays le chlore est utilisé comme désinfectant. 
    Les débats sur les effets du chlore sur la santé sont controversés. Quoi qu’il en soit, le chlore est un oxydant puissant et son utilisation comme désinfectant de l’eau de boisson entraîne la formation de dérivés comme les trihalométhanes [THM] qui sont potentiellement cancérigènes. Il existe de nombreuses allergies respiratoires et de contact. 
    Par contre le chlore est volatil, il suffit de laisser reposer l’eau plusieurs heures et de mettre quelques gouttes de citron ou de vinaigre de cidre pour supprimer l’odeur désagréable. La filtration sur charbon actif est également une solution, la dynamisation aussi. 


    - Qu’elle soit "pure sur le plan chimique" donc exempte de polluants de toutes sortes (métaux lourds, pesticides, engrais, résidus issus de l’industrie, de l’agriculture et des traitements de l’eau comme les sels d’alumine, traces de médicaments dont hormones…). 


    - Qu’elle soit "équilibrée sur le plan minéral". Il faut savoir que les sels minéraux contenus dans l’eau (sodium, magnésium, calcium, potassium, fer, magnésium, phosphore soufre, …) ne sont pas assimilables par notre métabolisme cellulaire car ils restent à l’état minéral (petits cailloux), seul le végétal peut les rendre biocompatibles pour le vivant et les transformer en sels minéraux organiques. Les sels minéraux sont indispensables à notre équilibre, il vaut mieux consommer des fruits et légumes, de la viande et du poisson. Les sels minéraux contenus dans l’eau sont en plus oxydés. Les slogans publicitaires sur les eaux en bouteille sont malheureusement une affaire purement commerciale et sont le résultat d’une méconnaissance totale de l’eau. Elles sont en plus stockées dans des bouteilles en plastique dont nous connaissons les effets sur la santé aujourd'hui et souvent irradiées (cobalt...) pour éviter la prolifération de bactéries.
    La nature et l’eau ayant horreur du vide, une eau distillée est également impropre à la consommation. .Nous conseillons de boire une eau dont les résidus à secs à 180°C sont inférieurs à 150 mg/l (idéalement entre 20 et 30). 
    Il existe heureusement des moyens pour purifier l’eau de boisson (voir notre page  «la purification de l’eau») 


    - Qu’elle soit "vivante sur le plan énergétique et structurel".
Pour plus d’information, nous vous conseillons de lire notre rubrique «notre procédé ». 

    L’eau idéale selon les critères de la bioélectronique de Louis Claude VINCENT
« Les eaux de boissons favorables à la vie, devraient avoir un pH entre 6 et 7, un rH2 entre 25 et 28 et surtout une résistivité supérieure à 6000 ohms, c'est à dire contenir moins de 120 mg de résidus secs par litre. » Voir le site Internet :www.votre-sante-naturelle.fr et www.bevincent.com

Quand, comment et en quelle quantité bien boire ? 
    Il est important d’absorber une eau biocompatible, régulièrement, en petites quantités, tout au long de la journée,  plutôt que de boire une grande quantité en une seule fois puisque l'organisme ne stocke pas l'eau, cela peut entraîner une fatigue inutile des reins . La quantité dépend de chacun, au minimum 1,5 l d'eau pure et dynamisée.
    L'idéal étant de boire  le matin à jeun, 1 ou 2 verres d'eau à température ambiante ou tiède pour activer les organes internes, un verre 20 mn à 1/2 h avant les repas pour mieux digérer,  car le processus de la digestion utilise beaucoup d'eau et au moins 1 à 2 verres d'eau, 2 h après les repas .
    Au cours du repas, il est préférable de  boire raisonnablement selon son tempérament et ses envies , mas pas plus de deux ou  trois verres d’eau pour ne pas ralentir le rythme de la digestion, gonfler l'estomac inutilement et diluer les sucs gastriques.

Pour les amoureux de l'eau biocompatible (pure et dynamisée), l'idéal est de la consommer en dehors des repas, à température ambiante, à petites gorgées, en la "mâchant" ou la maintenant en bouche car elle traverse directement les muqueuses par l'intermédiaire des vaisseaux et assure directement son rôle dans le métabolisme cellulaire et surtout va permettre d'accélérer l'élimination des toxines et déchets.
    Il est conseillé de boire une eau à température ambiante ou se rapprochant de notre température corporelle pour éviter une dépense inutile de calories . Une eau stockée au réfrigérateur reconstitue ses clusters (amas d'eau inertes), les échanges avec le métabolisme cellulaire sont ralentis. 
    Et pour les puristes, les bienfaits de l'eau seront potentialisés, si elle est bue en conscience, en y ajoutant une intention ou un mot (paix, amour, santé...). Voir les travaux de Masaru EMOTO.

© 2012
Créer un site avec WebSelf